La baisse du chômage nous encourage à poursuivre la mobilisation pour l'emploi

Publié le 25/09/2013
Le nombre de chômeurs inscrits à Pôle Emploi a baissé au mois d’août de 21 000 à 28 000 (et non de 50 0000 comme annoncé par erreur suite à un dysfonctionnement) personnes en catégorie A. Ce bon résultat confirme la nécessité de poursuivre la mobilisation en faveur de l’emploi.# Mise à jour 1er octobre 2013 avec la réaction de la CFDT Pôle emploi.

« Cette baisse, particulièrement parmi les jeunes, est une bonne nouvelle », se félicite Véronique Descacq, secrétaire générale adjointe de la CFDT. « Toutefois, elle doit être considérée avec prudence à cause de possibles difficultés d’actualisation du fait de la période estivale », pondère-t-elle. D’autant plus que cette baisse ne doit occulter le fait que plus de trois millions de personnes sont toujours sans emploi et par conséquent vivent des situations difficiles.

En effet, comme le rappelle la secrétaire générale adjointe, « «pour nombre de personnes en contrats courts

    Suite un bug l'opérateur de téléphonie SFR, 77 000 chômeurs de plus que d'habitue ont été radiés des liste de Pôle emploi en août. Pôle emploi s'est engagé à les rétablir au plus vite dans leurs droits. La CFDT de Pôle emploi exige que SFR s'excuse auprès des demandeurs d'emploi victimes de ce dysfonctionnement. 

et en intérim, pour les chômeurs de longue durée (plus de trois ans) et les seniors, la situation reste très préoccupante ».

Poursuivre la mobilisation générale pour l'emploi

Loin de se laisser grisée par ce résultat, la CFDT rappelle que la mobilisation de tous est plus que jamais nécessaire : Il faut poursuivre et accentuer la mobilisation générale pour l'emploi sur le terrain. Tous les outils doivent être mobilisés : emplois d’avenir, formation des demandeurs d’emploi, coordination locale de tous les acteurs.

Et Véronique Descacq de conclure : « il reste encore quelques jours aux entreprises pour engager sérieusement les négociations sur le contrat de génération. Faire baisser durablement le chômage passe aussi par la préservation et la création d’emplois, notamment dans les secteurs d’avenir. »

 N. B.