“Il faut simplifier l’accès à la formation professionnelle”

Publié le 10/07/2013
La secrétaire nationale de la CFDT Marie-Andrée Seguin, précise les grands enjeux de la réforme de la formation professionnelle qui doit s'ouvrir à la rentrée.

Quel est le principal enjeu de la réforme de la formation professionnelle à venir??

Il faut simplifier l’accès à la formation professionnelle?: toute personne, salarié ou demandeur d’emploi, doit pouvoir s’orienter et se former, soit pour retrouver un emploi, soit pour acquérir de nouvelles compétences. Pour la CFDT, la formation professionnelle est un outil essentiel de la sécurisation des parcours professionnels. C’est dans cet esprit que nous avons signé l’accord du 11?janvier 2013 sur la sécurisation de l’emploi qui crée le compte personnel de formation. Ce compte donne à chacun un droit à la formation qu’il conserve tout au long de sa vie professionnelle. Maintenant, il faut adapter l’outil de la formation professionnelle aux différents publics et le rendre plus réactif aux évolutions économiques.

Former davantage les demandeurs d’emploi, comme le réclame la CFDT, ne revient-il pas à former moins les salariés??

Il ne faut pas opposer les salariés et les demandeurs d’emploi, mais trouver un équilibre qui tienne évidemment compte du contexte. On ne peut pas laisser les trois millions de demandeurs d’emploi sans formation. Mais il faut aussi maintenir une formation de qualité à destination des salariés qui seront de plus en plus confrontés à des mutations dans leur entreprise ou leur métier. Répondre aux besoins des salariés et des demandeurs d’emploi suppose de décloisonner et de mutualiser davantage, sans big-bang de la formation professionnelle. Il faut aussi que les entreprises, dans leur plan de formation, ciblent les salariés qui en ont le plus besoin, et pas ceux qui sont déjà le mieux formés. C’est pourquoi la CFDT réclame de négocier le plan de formation. Nos représentants dans les entreprises doivent avoir leur mot à dire sur les publics choisis.

La réforme de la formation professionnelle peut-elle répondre à la situation actuelle de l’emploi en France??

Ce n’est pas une solution miracle, mais c’est une partie de la réponse. La formation professionnelle facilite l’accès à l’emploi. Chacun doit pouvoir y accéder.

Propos recueillis par aseigne@cfdt.fr