Élections à la SNCF : la CFDT renforce sa représentativité

Publié le 21/03/2014 (mis à jour le 24/03/2014)

Avec 14,7 % des voix, la CFDT-Cheminots améliore ses résultats aux élections professionnelles à la SNCF, qui se sont déroulées le 20 mars.

Ayant progressé de 3 points par rapport à 2009 et de presque 1 point (0,94) par rapport à 2011, la CFDT-Cheminots est confortée en tant qu’acteur incontournable du dialogue social, non seulement à la SNCF mais aussi au sein de la branche ferroviaire. La CGT (35,64 %) enregistre une baisse de 1,69 point par rapport à 2011, l’Unsa (22,98 %) a gagné 1,5 point, tandis que Sud-Rail (16,99 %) a perdu 0,39 point. Dès la publication des résultats le 21 mars, le secrétaire général de la CFDT-Cheminots, Didier Aubert, a déclaré : « La CFDT sort encore plus forte de ce scrutin et respectera les engagements qu’elle a pris dans son pacte pour les cheminots. » Rassemblant dix propositions concrètes, ce pacte vise à changer le quotidien des cheminots. Les élections professionnelles sont intervenues alors que le projet de loi sur la réforme ferroviaire doit être examiné à partir du 16 juin à l’Assemblée nationale. Au sujet de cette réforme et des négociations à venir sur la convention collective de la future branche ferroviaire, la CFDT-Cheminots a rappelé qu’elle entendait poursuivre dans la voie du dialogue.

nfigarol@cfdt.fr