Une conférence environnementale les 14 et 15 septembre 2012

Publié le 19/07/2012 à 00H00 (mis à jour le 28/08/2012 à 12H27)
La conférence environnementale annoncée par François Hollande en janvier dernier lors du congrès de FNE (France nature environnement) aura lieu les 14 et 15 septembre.

Objectif affiché par la ministre de l’Écologie Delphine Batho en Conseil des ministres le 18 juillet : « ouvrir un dialogue environnemental de même qualité que le dialogue social » qui permette « à la France d'engager sa mutation vers un nouveau modèle de développement durable ». Deux grands sujets seront à l’ordre du jour : d’une part la transition énergétique, avec l’objectif d’organiser un « grand débat national sur la transition énergétique », comme le réclamait la CFDT, en préparation d’un projet de loi de programmation pour 2013 ; d’autre part la préservation de la biodiversité, thème qui pourrait déboucher sur une loi-cadre en 2013. D’autres thèmes seront également abordés dans le cadre de ce rendez-vous qui se veut davantage une « conférence de méthode », à l’instar de la conférence sociale, qu’un événement décisionnel : fiscalité écologique, gouvernance écologique, lien entre santé et environnement.

Comme le Grenelle de l’environnement, cette « conférence environnementale pour une transition écologique » mettra autour d’une table représentants de l’État, des organisations syndicales et patronales, des ONG, des collectivités locales. Fait nouveau, les parlementaires seront associés au processus qui « se tiendra chaque année ». Pour la CFDT, l’enjeu sera d’articuler les travaux de cette conférence avec ceux de la conférence sociale et de la Conférence nationale de l’industrie, dans la poursuite de la stratégie nationale du développement durable (SNDD), afin d’ « éviter que les enjeux sociaux (transitions professionnelles, indicateurs de développement, etc.) ne passent à la trappe ».

A. S.