Nouvelle-Calédonie : le Congrès adopte deux revendications de l’Usoenc

Publié le 14/09/2016

Le 1er septembre, le Congrès de Nouvelle-Calédonie a adopté deux nouvelles lois issues directement des revendications de l’intersyndicale Vie chère que dirige l’Usoenc*, organisation très proche de la CFDT. Elles créent une taxe générale à la consommation et une loi sur la compétitivité et les prix. 

Une belle avancée pour l’Usoenc qui dès 2013 (notre photo) manifestait déjà contre la vie chère ! La première organisation syndicale de Nouvelle-Calédonie qui a un contrat de coopération avec la CFDT peut se réjouir : deux de ses grandes revendications viennent d’être adoptées par le Congrès de Nouvelle-Calédonie. Le 1er septembre, alors que l’intersyndicale Vie chère, que dirige l’Usoenc, défilait dans les rues de Nouméa pour appuyer jusqu’au bout ses revendications, le Congrès a adopté la taxe générale à la consommation (TGC) et une loi sur la concurrence, la compétitivité et les prix.

De quoi s’agit-il ? La TGC est une sorte de TVA qui va remplacer sept taxes et contributions en vigueur jusqu’alors. Elle comptera quatre taux à 3, 11, 22 % et un taux d’équilibre pour le secteur des services. L’objectif de cette TGC est de rendre plus transparentes et plus justes les taxes à la consommation. Elle entrera complètement en vigueur au 1er juillet 2018. La loi sur la concurrence, la compétitivité et les prix a, elle, pour but de faciliter et renforcer le contrôle sur les marges bénéficiaires des produits vendus dans l’île et de les faire baisser.

Les clivages politiques habituels dépassés

Cette dernière loi a provoqué une levée de boucliers du côté de certains employeurs et donné lieu à un lobbying intensif . Les élus du Congrès sont restés sourds à ces pressions préférant une réforme en profondeur de la fiscalité calédonienne dans l’intérêt du plus grand nombre. À noter qu’à cette occasion et pour la première fois de son histoire, le Congrès a su dépasser l’habituel clivage indépendantistes/anti-indépendantistes lui substituant un clivage gauche/droite.

Didier Blain

*Usoenc : Union des syndicats des ouvriers et employés de Nouvelle-Calédonie. L’Usoenc organise en son sein tous les Calédoniens, indépendantistes et anti-indépendantistes. 

©Photos DR