Écomouv’ : la délégation CFDT reçue à l’Élysée

Publié le 27/11/2014

Lundi 24 novembre, les représentants CFDT des salariés d’Écomouv’ ont été reçus par le chef de l’État. François Hollande s’est engagé à sécuriser la situation des salariés.

La CFDT a rappelé l’urgence de trouver au plus vite des solutions pour le personnel, qui est placé dans l’incertitude depuis près de deux ans. En réponse aux questions de la délégation constituée des des responsables CFDT des salariés d’Écomouv et du syndicat lorrain S3C (Communication Conseil Culture CFDT), François Hollande a assuré que l’État s’engagerait à sécuriser la situation des salariés.

Des reclassements tenant compte de leurs compétences spécifiques sont envisagés. Le chef de l’État a non seulement évoqué le marché du travail local, mais aussi d’autres pistes liées à la réutilisation des portiques à la SNCF ou dans certains services publics. Selon François Hollande, le reclassement est un des éléments incontournables de la négociation menée actuellement avec le consortium Écomouv’, dans le cadre de la résiliation de son contrat avec l’État.

La CFDT a demandé que le ministère du Travail soit impliqué. Le chef d’État a partagé cette demande et a annoncé qu’une enveloppe avait été attribuée à la Direccte de Lorraine pour qu’elle puisse mettre en œuvre au plus vite des bilans de compétences individuels.

nfigarol@cfdt.fr

©Photo Franck Perry - AFP