Conférence environnementale : La CFDT plaide pour un nouveau mode de développement

Publié le 02/12/2014

La troisième conférence environnementale a réuni, les 27 et 28 novembre, des centaines de représentants des organisations syndicales, des employeurs, des collectivités, des ONG et des parlementaires. La CFDT y a défendu la nécessité de concrétiser un nouveau mode de développement visant la qualité du travail, la qualité du cadre de vie, des écosystèmes et des fonctionnements démocratiques.

Au cours de la table ronde consacrée à la conférence internationale sur le climat qui se tiendra à Paris fin 2015, la CFDT a insisté sur l’importance de construire une véritable politique industrielle et énergétique axée sur la sobriété et l’efficacité énergétique. Elle a mis en avant une « transition juste » en rappelant que les besoins en qualifications et compétences doivent être anticipés et qu’une fiscalité écologique est indispensable pour modifier les comportements tout en aidant les plus modestes.

Lors de la table ronde sur le transport et la mobilité durables, la CFDT a revendiqué des plans de déplacement d’entreprise négociés et dit sa volonté de faire de la qualité de l’air une priorité de santé publique.

La table ronde sur l’environnement et la santé a permis de dessiner une nouvelle approche prenant en compte toutes les expositions des personnes. La convergence des plans santé, santé et environnement et santé au travail a été actée.

La CFDT entend développer maintenant ses contributions pour alimenter la feuille de route que le gouvernement fera connaître au début 2015.

nfigarol@cfdt.fr