Violences aux femmes : l'urgence d'agir

Publié le 25/11/2010 à 00H00
À l'occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, la CFDT a tenu à témoigner de son engagement quotidien auprès des femmes.

Au-delà du cercle familial et conjugal, « les violences faites aux femmes et aux jeunes filles s’exercent aussi sur le lieu de travail, a rappelé la secrétaire nationale Laurence Laigo : 5% des viols et 25% des faits de harcèlement sexuel y sont commis ». C’est pourquoi la CFDT a négocié et signé l’accord du 26 mars 2010 sur le harcèlement et la violence au travail. Laurence Laigo a appelé les pouvoirs publics à ne pas se contenter de « de campagnes de sensibilisation », mais à « construire des mesures adaptées à la société et à la vie des femmes ! ».