Rock sans papiers : un concert festif, engagé et militant

Publié le 15/09/2010 à 00H00
Pour soutenir financièrement les travailleurs et les familles sans-papiers, rendez-vous samedi 18 septembre au Palais omnisports de Paris Bercy pour un concert exceptionnel.

Face à la situation inhumaine des milliers de sans- papiers et de leurs familles dans tout le pays, des associations et des organisations syndicales ont décidé d’organiser, le 18 septembre, un grand concert de soutien pour récolter des fonds qui permettront de leur venir en aide. Les Têtes raides, Tryo, Jacques Higelin, Jeanne Cherhal, Cali, Les Wampas ou bien encore Abd Al Malik se succèderont sur scène à partir de 19 heures. En tout, c’est plus d’une vingtaine d’artistes qui assureront le spectacle. Les places sont en vente au prix de 29 €.

RESF (Réseau éducation sans frontières), la Ligue des droits de l’homme, la CFDT, la FSU et Solidaires sont à l’origine de ce projet. « Nous avons commencé à évoquer l’idée d’un tel concert en février et nous avons pris la décision définitive en mars, se souvient Ommar Benfaid, secrétaire confédéral. Très vite, cette initiative a rencontré un écho favorable. » De nombreuses organisations se sont associées à cette initiative, comme la CGT, la Cimade, la FCPE ou Emmaüs International, et la Mairie de Paris a accepté de prêter gracieusement le Palais omnisports de Bercy. Les artistes ont également répondu présent en s’investissant pleinement dans le projet. Ils ont notamment rédigé “L’Appel du 18 septembre”, dans lequel ils réaffirment leur solidarité avec les « milliers de sans-papiers qui grandissent, étudient et vivent à nos côtés ». Ils étaient également présents dans la manifestation du 4 septembre dernier pour dénoncer la politique du gouvernement en matière de sécurité et d’immigration.

Hasard du calendrier, ce concert de soutien va se dérouler seulement dix jours avant l’examen en première lecture du très contesté projet de loi sur « l’immigration, l’intégration et la nationalité » préparé par le ministre Éric Besson. « Le concert Rock sans papiers est destiné avant tout à récolter des fonds pour aider les personnes en détresse et répondre à des situations inhumaines, explique Ommar Benfaid. Nous ne l’avons pas organisé en fonction de ce projet de loi, dont nous dénonçons par ailleurs les dérives. »

Renseignements sur le concert et sur “ L’Appel du 18 septembre ”, et réservation : www.rocksanspapiers.org