Rétablissement partiel de l'AER

Publié le 28/01/2013
Le Premier ministre a annoncé le rétablissement partiel de l'Allocation équivalent retraite (AER). 12 000 demandeurs d'emploi seraient concernés.

Supprimée en 2011, l’allocation équivalent retraite va être partiellement rétablie, a annoncé le Premier ministre le 24 janvier. Les demandeurs d’emploi nés en 1952 ou 1953 qui ont perdu leur emploi avant le 31 décembre 2010 et qui peuvent justifier d’un nombre de trimestres leur permettant de partir à la retraite à taux plein vont pouvoir (sous condition de ressources) bénéficier de cette allocation, d’un montant maximal de 1 029,90 euros par mois.

Ce rétablissement partiel est une excellente nouvelle pour les quelque 12 000 salariés concernés par cette mesure de justice. Un décret devrait être pris rapidement, qui permettra l’ouverture de ce droit à partir du 1er mars. La CFDT souhaite que ce soit un premier pas vers un rétablissement intégral de cette allocation. Environ 20 000 salariés vivant aujourd’hui dans une grande précarité sont encore exclus du dispositif alors qu’ils ont suffisamment cotisé pour pouvoir prétendre à une retraite à taux plein. Si le chômage continuait sa progression, ce nombre pourrait sensiblement augmenter, alors qu’il est de plus en plus difficile pour un senior au chômage de retrouver un emploi. Les chiffres fournis tous les mois par Pôle emploi le rappellent cruellement.

Jérôme Citron