Loi "Grenelle2" : il reste beaucoup à faire

Publié le 01/07/2010 à 00H00
Le texte de loi portant engagement national pour l'environnement, dit Grenelle 2, a achevé son parcours législatif... 30 mois après la table-ronde du Grenelle de l'environnement.

Avec ses 438 articles, le texte est conçu comme la 'boîte à outils' permettant la mise en œuvre des grandes orientations du Grenelle 1, sur l'isolation des bâtiments, l'agriculture biologique, la mobilité urbaine ou encore la protection des espèces et des écosystèmes.

Le secrétaire national de la CFDT, Patrick Pierron, a regretté « le renoncement, sous la pression de lobbies, à des éléments clé des conclusions du Grenelle : quasi-abandon de la taxe carbone, report de la taxe kilométrique sur les poids lourds et du plan de réduction des pesticides, inadaptation des procédures au développement de l’éolien, insuffisance du rapport RSE des entreprises… » La CFDT ne va pas moins s’atteler au suivi de la mise en œuvre du texte de loi qui passera par 190 décrets mais surtout la déclinaison d’un important nombre de mesures à l’échelon territorial.

Au-delà, « beaucoup reste à faire », a tenu à rappeler Patrick Pierron, que ce soit en France, par « l’adoption d’une fiscalité écologique socialement équitable », les politiques industrielles et celles liées au grand emprunt, ou au niveau européen, via « une politique économique cohérente et coordonnée, notamment dans les secteurs de l’énergie, des transports et de l’agriculture ».

A.S.