Paca : Des agents déboussolés

Publié le 14/04/2014 (mis à jour le 15/04/2014)

Le 10 avril, Laurent Berger a rencontré à Avignon des agents de la préfecture et à Marseille ceux d’un service des douanes. De riches échanges ont mis en évidence le malaise des agents qui subissent, entre autres, d’incessantes restructurations.

« Si on reste trop longtemps avec un usager, une lumière s’allume sur notre ordinateur. On n’a plus le sentiment de rendre un service public ! », résume une militante CFDT de la préfecture. Aux douanes, ce sont les fermetures de bureaux qui passent mal. Beaucoup d’agents ont dû déménager ces dernières années, et ont peur que leur nouvelle affection à Marseille ne soit que provisoire.

« Une quatrième année de gel des salaires ne serait pas supportable », prévient Laurent Berger, en appelant l’État employeur à ses responsabilités, notamment en matière de dialogue social, si peu développé dans la fonction publique.

jcitron@cfdt.fr