La CFDT lance son baromètre syndical sur le travail

Publié le 20/05/2011 à 00H00
Depuis le 15 mai, la CFDT mène sa première enquête baromètre pour examiner le rapport des salariés au travail. Une étape indispensable afin de connaître leurs attentes et d'y apporter des réponses.

Au cours des derniers mois, les initiatives menées par la CFDT ont largement donné à voir les attentes et les rancœurs des

Cliquez sur l'image pour télécharger le questionnaire

salariés : attachés à l’idée qu’ils se font du travail, ils sont d’autant plus frustrés d’être dépossédés des moyens qui rendraient possible une pratique qu’ils jugent convenable. Pour une organisation syndicale, c’est là un levier d’action essentiel. « Il faut redonner du sens au travail et redécouvrir qu’au cœur de la performance des entreprises et des services publics, il y a des personnes. Dans cette perspective, il faut agir en faveur du bien-vivre au travail : reconnaissance, modes de management respectueux, meilleur équilibre entre les temps professionnel et personnel », explique Patrick Pierron, secrétaire national de la CFDT.

La création d’un baromètre syndical de la qualité de vie au travail s’inscrit dans cette démarche. Pour la première fois, la CFDT lance une enquête annuelle destinée à mesurer les évolutions du travail et la manière dont elles influent sur le travail des salariés. Du 15 mai au 30 juin, les militants sont donc appelés, dans les entreprises et les fonctions publiques, à faire connaître et à faire remplir un court questionnaire.

Les résultats, rendus publics dans le courant du mois de septembre – le temps pour la Confédération d’analyser l’ensemble des données qui lui seront remontées par les équipes et par leur syndicat au début juillet –, donneront à voir la “situation zéro”. En l’occurrence, une sorte d’état des lieux qu’il faudra alors comparer et affiner au fil des ans, en fonction des résultats des enquêtes ultérieures.