Journée mondiale contre le travail des enfants, le 12 juin

Publié le 03/06/2010 à 00H00
Des centaines de millions d'enfants à travers le monde sont astreints à des travaux en violation des droits fondamentaux à la liberté, à l'éducation, à la santé et aux loisirs. Depuis 2002, l'OIT fait du 12 juin, la journée du refus de ce fléau.

Selon les chiffres de l’Organisation internationale du travail, « 218 millions d’enfants dans le monde sont au travail, parmi eux 126 millions sont exploités de façon intolérable ». Plus de la moitié d’entre eux sont exposés aux pires formes de travail (environnement dangereux, travail forcé, activités illicites telles que le trafic de drogue, la prostitution ou les conflits armés). L’OIT a lancé la première Journée mondiale contre le travail des enfants en 2002. Cette journée, qui se déroule durant la Conférence internationale du travail à Genève, est le catalyseur du mouvement mondial contre le travail des enfants, en pleine expansion, comme le démontre le nombre élevé de ratifications des conventions de l’OIT sur les pires formes de travail des enfants et sur l’âge minimal à l’emploi. Cette année, des événements en faveur de l’abolition du travail des enfants se tiendront dans 50 pays à travers le monde.

Plus de renseignements sur le site de l'OIT.