La CFDT à la rencontre des saisonniers du Parc Astérix

Publié le 14/08/2015

Le 29 juillet dernier, la CFDT a marqué une halte dans sa campagne estivale au Parc Astérix. À l’initiative de la Picardie, les militants des Unions régionales Picardie, Île-de-France et Nord-Pas-de-Calais se sont mobilisés pour informer les saisonniers de leurs droits et écouter leurs préoccupations.

«  Avec la CFDT, vos droits ne sont pas en vacances ». À l’entrée du personnel du parc Astérix, un camion aux couleurs de la CFDT diffuse entre deux hits de l’été les slogans de la campagne estivale. Ce matin du 29 juillet, les militants des unions régionales CFDT Picardie, Nord-Pas-de-Calais et Île-de-France sont partis à la rencontre des travailleurs saisonniers du célèbre parc d’attraction afin d’écouter leurs préoccupations et les informer de leurs droits. Habillés de polo à l’effigie de l’organisation syndicale, ils ont distribué des tracts, des livrets d’information et des goodies. Parmi les documents proposés, un guide pratique délivre des informations sur la rémunération des heures supplémentaires, la formation professionnelle, le contrat de travail ou encore les obligations de l’employeur et le droit au chômage.

Après avoir présenté la CFDT, les militants encouragent les jeunes  à remplir une enquête sur les conditions de travail des saisonniers en Picardie. Cette dernière vise à construire des actions répondant au mieux aux besoins des travailleurs estivaux. « Pour la majorité des saisonniers, cet emploi est leur première expérience professionnelle. Ils méconnaissent le code du travail et le rôle des syndicats. La CFDT va à la rencontre des jeunes pour les informer et répondre à leurs questions. Nous travaillons en proximité avec eux », assureJanine Dhenain, secrétaire régional de la CFDT Picardie.

Un lieu incontournable

2 Asterix Saisonniers Ete2015cCFDTPour l’Uri Picardie, à l’initiative de cette journée d’action, une halte par ce parc d’attraction était inévitable. De fait, chaque année, près de 1 500 saisonniers viennent y travailler durant la période estivale. Si le personnel du parc est la principale cible des militants, les jeunes travaillant dans les Centres de loisirs n’ont pas été oubliés. Sur le parking visiteur, une équipe de militants du syndicat CFDT communication, conseil, culture de Picardie est partie à la rencontre des animateurs accompagnant les enfants dans la découverte du parc. A leur sortie du bus, ils se sont vus offrir des stylos et un guide spécifique au secteur de l’animation. « Avec les beaux jours,  le site attire les centres de loisirs. Nous en profitons pour en faire d’une pierre deux coups. Nous allons rencontrer nos salariés pour les sensibiliser. Les animateurs subissent parfois des abus sur leurs temps de travail. Nous leur remettons nos coordonnées pour qu’ils nous contactent en cas de difficultés », confie Nathalie Cagny, responsable du Pôle culture, animation, sport de Picardie.

Pour informer un maximum de jeunes, l’Uri Picardie a invité les militants du Nord -Pas-de-Calais et de l’Île de France à participer à cette action. Celles-ci ont accepté sans hésiter. «  Nous sommes venus donner un coup de main à nos confrères. La coopération entre régions frontalières est essentielle. Une partie des salariés du parc habitent en Ile de France. S’ils se questionnent sur leur contrat de travail, ils s’adresseront plus facilement à l’Uri la plus proche de leur domicile, justifie Diego Melchior, secrétaire régional de la CFDT Ile de France. En plus des informations sur le droit du travail, nous leur donnons des renseignements sur le logement et les transports dans leur région». 

Anticiper la fusion

1 Asterix Saisonniers Ete2015cCFDTAprès leur avoir remis de la documentation, les militants convient les saisonniers à partager un petit-déjeuner en leur compagnie et à raconter leur vie au travail. Des bonbons, des viennoiseries et des jus de fruits sont étalés sur la table. De quoi assurer un accueil convivial.  « Ce public n’est pas habitué à rencontrer des militants. L’objectif de la campagne est de  changer l’image du syndicalisme et de couper court aux idées reçues. Les syndicats ne sont pas uniquement là pour manifester. Nous montrons que la CFDT va au-devant des salariés et est ouverte à la discussion», explique Janine Dhenain.

Ce moment de convivialité a été aussi l’occasion pour les membres des différentes unions régionales d’échanger sur leurs pratiques syndicales, de partager leurs expériences et de réfléchir à des idées d’actions communes. Répartis par petites équipes de travail, les militants engagent facilement la conversation les uns avec les autres.  Alors que la fusion des régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie est prévue en 2016, cette ambiance chaleureuse est un bon signe. « La campagne saisonniers permet de nous préparer à la fusion. Nous devons apprendre à travailler ensemble et à mener des actions communes. Aujourd’hui, nos militants ont pu se rencontrer et développer leur réseau. C’est important de se connaître en amont pour appréhender au mieux cette fusion », estime Yannick Ghoris, secrétaire régional de la CFDT Nord-Pas-de-Calais. Au Parc Astérix, la coopération entre régions limitrophes a été la clé du succès de l’opération. 

afarge@cfdt.fr

© Photos CFDT