[Portraits] Syndic’art, artistes et adhérents CFDT

Publié le 17/07/2014 à 17H03
Le syndicat Solidarité Maison des artistes (SMDA)-CFDT a été créé par des artistes afin de défendre la Maison des artistes et l’Agessa, structures qui gèrent à elles deux la sécurité sociale de près de 65 000 artistes, dont la survie est menacée.

ARTISTES ET ADHÉRENTS CFDT ! Oui, on peut être peintre, graveur, sculpteur, illustrateur, plasticien, auteur, photographe et adhérer à la CFDT. Son syndicat Solidarité Maison des artistes (SMDA) organise depuis plus d’un an les artistes auteurs des arts visuels et de l’écrit.

Fondé avec l’objectif de défendre d’abord la Maison des artistes, qui gère la sécurité sociale de 50 000 personnes et ensuite l’Agessa, qui gère celle des 14 000 auteurs de l’écrit et de l’image fixe, le SMDA est désormais affilié à la Fédération communication, conseil, culture et donc à la Confédération. Il commence à se faire entendre auprès du ministère de la Culture et à contrer ceux qui veulent faire retirer leur agrément à la Maison des artistes et à l’Agessa alors que ce régime est excédentaire.



   
 Jean-Marc Bourgeois, secrétaire général du SMDA-CFDT 

Au-delà de ce combat, et sans refuser a priori les évolutions possibles, le syndicat que dirige Jean-Marc Bourgeois, lui-même artiste plasticien, met aussi à jour les difficultés sociales que rencontrent les artistes. « Beaucoup d’entre eux sont à la limite du seuil de pauvreté », affirme le secrétaire général, qui refuse pour autant de tomber dans le misérabilisme. Afin d’endiguer cette précarité, le SMDA entend mettre d’autres questions sur la table : une plus juste répartition du 1% artistique ; le droit de présentation publique, qui devrait rémunérer tout artiste qui expose ; enfin la participation en tant que partenaires aux discussions sur la convention collective des salariés de la culture. 

[Diaporama sonore] La vie d’artiste CFDT

Cinq artistes adhérents du SMDA-CFDT nous ont ouvert la porte de leur atelier. Ils nous ont raconté leur passion et les projets qu’ils mènent avec entrain et ténacité malgré la précarité de leur situation.
 

dblain@cfdt.fr

Les artistes en mots et en images

Anne-Sophie Masse, peintre plasticienne, Thoix (80)Anne Sophie Masse Diptyque

« La vie d’artiste ce n’est pas évident (...), on se débat en permanence entre un métier qu’on adore et les aléas de la vie. » Pour en savoir plus cliquer ici 

 Francois de Verdière, graveur, Rueil-Malmaison (92), secrétaire général adjoint du SMDAFrancois de Verdiere

Le système social des artistes français est « minimal, mais correct. Il couvre bien la maladie et la veillesse mais pas le chômage ni les accidents du travail et maladies professionnelles. » Pour en savoir plus, cliquer ici

Frédérick Mansot, illustrateur, Villeubanne (69), adhérent au SMDAFREDERICK MANSOT

« On est des précaires stabilisés (…) On se sait jamais combien on va toucher exactement ni quand on va le toucher. » Pour en savoir plus cliquer ici

Sylvie Kaptur Gintz, plasticienne, Colombes (92), adhérente au SMDA, en charge du site web du syndicatSylvie Kaptur Ginz

« Je suis une militante dans mes rapports quotidiens aux gens, dans mon attention à l’autre. » Pour en savoir plus cliquer ici

Charles Pasino, peintre et sculpteur, Dinan (22), un des fondateurs et trésorier du SMDACharles Pasino

« Ce que j'apprécie à la CFDT c’est qu’on n’y est pas aux ordres. » Pour en savoir plus cliquer ici


© Photos Pauline Bernard / Myop Diffusion